Consultations en Ligne

Addiction à la nourriture

La dépendance ou l’addiction peut être définie comme un comportement qui a pour fondement une envie incontrôlable et répétée. Il faut noter que le sujet fait des efforts pour se soustraire à cela mais sans y arriver. Ce comportement concerne aussi certains aliments reconnus pour leur forte dépendance.

Mais peut-on réellement parler de dépendance à la nourriture, quand celle-ci est. indispensable à nous maintenir en vie ? En dépit de ce point de vue, la science a démontré qu’une zone du cerveau est activée par le biais de certains aliments dont la teneur en sucre est élevée. Par ailleurs, des drogues ont également un effet d’activation sur cette partie du cerveau. Il y a donc lieu de s’interroger et de donner une réponse à la question de l’addiction à la nourriture.

En matière de dépendance, certaines personnes sont connues pour être dépendants essentiellement de la drogue, des jeux, d’internet, du sexe, de la cigarette, de l’alcool et bien d’autres. Le sevrage dans ces cas est possible alors que pour la nourriture, l’approche doit être différente. Il est clair que des personnes mangent sans nécessairement avoir faim, sans que le corps n’ait de besoin énergétique ou encore pour le simple plaisir. D’autres peuvent trouver dans la nourriture une solution à leur problème d’anxiété, de stress, de frustration, d’insécurité.

 Manger sans avoir faim

Il peut arriver que l’on soit amené à manger constamment. En effet, comme indiqué plus haut, des aliments riches en sucre rendent dépendant parce qu’une une zone du cerveau bien identifiée est activée. De ce fait, à l’image d’un drogué qui a en permanence besoin de sa dose, le cerveau aussi réclame donc sa dose journalière. Cette situation permet d’expliquer et de comprendre la difficulté pour les personnes qui veulent perdre du poids. La perte du poids n’est pas impossible en soi car le principe consiste à réduire les calories que l’on consomme. Mais, ce n’est pas chose aisée pour certaines personnes qui continuent de manger alors même qu’elles veulent perdre du poids.

Les aliments riches en sucre font grossir. Avec ceux-ci, le taux de glycémie dans le sang augmente rapidement. Ainsi, la zone du cerveau qui a un rôle capital dans la dépendance, du plaisir, est activée. On comprend donc, le fait que certains passent du temps à manger.

Se défaire d’une addiction est difficile mais reste toutefois possible. Il faut savoir que lorsque la tension est très forte, l’envie, la tentation de consommer est irrésistible. Il faut donc pouvoir atténuer sa tension de sorte à résister à cette envie qui caractérise l’addiction.

L’hypnose et l’hypnothérapie vous accompagnent pour apprendre à gérer les émotions qui vous poussent à manger et maitriser votre comportement alimentaire.
 

Parmi les nombreuses interventions dans les médias, voici un extrait qui indique Qui suis-je?

hypnose-gratuit

 

 

 

 

One Response to Addiction à la nourriture

Leave a reply