Consultations en Ligne

Arrêter de fumer

Certains fumeurs ne veulent pas arrêter de fumer. Ils considèrent fumer comme un plaisir, une récompense et ils sont fatalistes d’une certaine manière. Ils estiment que seule l’annonce d’une maladie mortelle liée au tabac les inciterait à arrêter de fumer. Ces personnes peuvent fumer dans n’importe quelle condition qu’il pleuve ou qu’il neige. En fait, ils peuvent fumer plusieurs cigarettes à la chaine juste pour le plaisir de fumer.

Ces types de fumeurs sont sceptiques face au sevrage, car ils sont paniqués par les symptômes de manque et du changement radical qui s’impose lorsqu’on veut arrêter de fumer. Et lorsqu’ils consultent le Centre d’Hypnose, ils sont résistant sceptiques et regrettent de devoir arrêter de fumer.

Pendant l’entretien, l’hypnothérapeute pose une série de questions pour établir un profil, pour évaluer la motivation et les raisons pour lesquelles les fumeurs veulent arrêter de fumer Ces fumeurs se rendent compte que l’approche de l’hypnose et de l’hypnothérapeute ne pointe pas vers le sermon ou le jugement. En fait, c’est une approche qui déculpabilise le fumeur en lui expliquant clairement que le tabagisme est une drogue. C’est une addiction qui a envahi de nombreux aspects de la vie du fumeur et qu’il l’utilise dans les bons et les mauvais moments pour gérer ses émotions.

Cette remise en question va changer radicalement le comportement du fumeur et l’état hypnotique va accélérer ce changement de comportement. Le fumeur sera plus réceptif aux arguments et aux suggestions de l’hypnothérapeute. Le fumeur réalise les dangers du tabagisme et les bienfaits de l’arrêt du tabac et l’hypnose lui permet de les intégrer facilement. Une heure plus tard à la fin de la séance, il sera dégoûté à la vue d’une cigarette.

Ce changement de comportement est indispensable pour arrêter définitivement de fumer. L’hypnose n’est pas une méthode miracle. Sans une motivation et une détermination à toute épreuve, le sevrage risque d’être inefficace.

hypnose-gratuit

 

 

Leave a reply